7/7

Elle tient une petite baraque à mots, bassine d'encre bouillante, épices variées, suppléments d'âme. Sa peau sent le mot, ses cheveux aussi.
Elle sert ses cornets bien serrés dans des feuilles quadrillées. Un rapide "Bon appétit" et elle disparait au fond de sa baraque.

Kasse, Astrid Kruse Jensen, 2010

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER