Obstinée

Tu n'es bonne qu'à ça / fredonner et rêver / que la merde sent le mimosa / que la réalité est le rideau de scène / l'enfance une tension / l'amour un éblouissement.

Gaijin, David Favrod, 2011