la mémoire





Elle se déplie elle change de nom de visage
Elle allonge son bras
Creuse charrie défie
Des jours elle fusille, d’autres non
Des jours elle appelle, d’autre muette
Elle s’élance du fond du ciel
Du fond des mers
Du fond des forêts
Du fond des villes
Elle est dure et en miettes et la mémoire aussi



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER