saut




Il racle son souffle jusqu’au fond des poumons tandis que le jour respire, juste une fois, lui la peau de son visage se referme s’avale dans les trous de sa bouche les dents manquantes il fuit par-là
devant ça se lève trop grand brillant poli
lui troué pousse la porte du jour qui prend de la vitesse défile à fond
train d’enfer
saute















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER