le livre lourd




Il est lourd ce livre il est lourd à porter transporter d’ici à là près de moi
Il est lourd je le traîne il déforme mon bras tout mon corps jusqu’au visage tordu
Il pèse de mots de langage il s’enfonce dans le sol creuse un bon sillon où je trébuche
Je peux tomber même, dans le chemin du livre lourd mon bras presque détaché à le traîner jusqu’à moi
Dans mon lit sur mon ventre dans mes yeux sur ma bouche il est lourd ce livre il m’écrase m’enfonce s’enfonce jusqu’au bord de l’inconscient
Le livre lourd aux vastes fonctions
Caler mon bancal
Grandir l’horizon
Boucher les crevasses
Abattre l’ennemi
Brûler les solitudes
Détracer la route
Mêler les confus
Rire aux fins








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER