Charabia



je marque la page de mon identité
je vois le monde au pied de ma lettre
par moi par soi par ailleurs
j’honore les contre-évidences
en tant que telles

je suspends le langage
je flirte avec le charabia
je taxidermise les vies
j’entends la voix de la dépouille de la traque au meurtre
du savant dépeçage au lent remplissage
du réel à la phrase
de la chair au papier











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER