un à un


plq, un à un, 2018


un à un je retire mes mots
personne n’a rien à dire
un à un
je ferme les yeux je me tais
personne n’a rien à dire je me tais
je ferme les yeux à cet instant
un à un invisible
personne
je suis invisible
je suis dans la ville et la peur
mon silence invisible
j’égorge les mots un à un je sacrifie
sous les silences
personne ne dit rien
rien à dire
ils disparaissent
je ferme l’épaisse housse sur les cadavres
un à un je me tais me retire
incapable de prononcer un mot
muette
un à un
je referme la boite ils ont disparu
ensevelis mot à mot un à un
personne n’a rien dit ne dit jamais rien jamais
un à un
absentés
disparus
muets
je rentre derrière la porte je m’absente
autour du monde
au bout du monde
mot à mot me retire











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER