Bourdon

 


J’entends On n’apprend pas aux enfants à dessiner
leur apprend-on
à écrire
nous apprend-on            à écrire
que m’as-tu appris ?
quel moment
entre les esquives
fut choisi pour glisser
entre mes doigts 
le crayon
écris
sauve-toi

Le ventre blanc de l’écriture
bombé
de la main je la retourne
se dresse sur ses pattes
son trot devant mon hébétude
et sous mon silence
et sous ma peau

Ce moment
quand l’écriture découvre la vue
recouvre la vie
d’une croûte sans cesse grattée
sur les genoux les coudes les contours les nausées
l’écriture mon bourdon de sept tonnes






















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops