Articles

Soleil de minuit

Image
  On parle d’une affaire On parle d’un jeune homme On parle d’une disparition inquiétante On parle d’un jeune homme mort On parle d’une Fête de la musique On parle d’ordre aberrant On parle de jeunes gens qui dansent On parle d’un jeune homme mort On parle d’assaut massif et inhabituel  On parle d’êtres tombés dans la Loire On parle de négligence  On parle d’un jeune homme mort On parle d’un mouvement de panique  On parle de free-party On parle de pouvoir politique On parle d’un jeune homme mort On parle  d’un jeune homme  mort Nuit du 21 au 22 juin 2019, Steve Maia Caniço, Nantes 

cartographie

Image
  Il n’est pas étonnant                 De trouver Deligny ici Il n’est pas étonnant                 De suivre au sol des lignes courbes directions Il n’est pas étonnant                 D’errer ici Il n’est pas étonnant                 des espaces déplacés des déplacements des espaces                 collages superpositions de structures                                d’architectures                                dedans dehors Il n’est pas étonnant      maitrise de matériaux      étranges fils de cuivre et lignes de lourd et de léger Il n’est pas étonnant        la forêt dans une pièce le rideau devant les immeubles les aplats et la mine de plomb Il n’est pas - les failles des presque corps les bonbonnes d’hydrogène les troncs poussent au milieu des fresques il n’est pas - des décalages comme des pierres extraites abstraites carrières et des grandes couleurs Il n’est pas étonnant lever ou baisser la tête la désorienter cartographie d’échafaudages cartographie échafaudée des mécanisme

fantômes

Image
 

L'herboristerie

Image
  la forêt sent l’herboristerie blés bleus mes cils coupent les fils                  «                  je vois neuf» te dis-je centenaire elle me rit au nez ensuite nous rentrons avalés par une marée de pierres on nous a dit                 «                  la nuit les pierres poussent » Je lui monstre les murs, doigt sur la bouche nous écoutons  sa respiration et les voix des aspérités

Multiples

Image
Rendez-vous, Marché de la poésie - Place Saint-Sulpice - samedi 11 et dimanche 12 juin 

Le sablier

Image
  Au parc elles montrent des  visages vides  Évidées - où sont-elles ? Assises au bord du bac à sable Bord de leur vie Ne temps ne s’écoule pas Figé Ne mets  pas ça dans ta bouche rends lui son râteau Bac à sable bac des heures des jours des années Le parc Sourire flou, ailleurs être ailleurs Ce sacrifice - heures, jours, années Être ailleurs  Ce temps définitivement perdu Rends-lui sa pelle remets ton chapeau Les forces fondues L’absence ce regard c’est l’absence le précipice le grand La plathitude 

Métamorphoses

Image
  - ce n’est plus de papier c’est trop lourd et le Pavillon n’est plus pavillon c’est une île et notre maison n’est plus une maison mais un gué et notre jardin n’est plus un jardin c’est une jungle et notre amour n’est plus un amour c’est une fortification et le village n’est plus un village c’est une enceinte et le monde n’est plus le monde c’est un jouet et l’écriture c’est la guerre -