Articles

Mauvais sang

Image
les bracelets tintent de l’autre côté de la porte  blindée se tenir droite comme les bracelets tintent et comme il faut se tenir droite et comme elle est facile à désaxer et comme le mur a les ongles longs  un peu de  morve collée sur le menton du sang aussi  morve et sang des sortes de sanglots la terreur habituelle baveuse morveuse  un pas en avant décoller du mur et la morve tiens le collant est filé elle  s’appuie un peu contre le mur regarde trop longuement  la maille ajourée  effleurement puis descend sa main ôte le collant boule grège tassée au poing  fermé les yeux clignent de lumière derrière les fenêtres  roucoulements roucoulements roucoulements l’éboulement son cœur cogne elle est vivante  toujours vivante arrêtée entre deux fenêtres  à l’abri des pigeons sa paupière saute saute comme c’est pénible elle ne frotte pas ses yeux  suspendue à l’intérieur de sa propre peau balancée d’un mur à l’autre grand saut d’une porte à l’autre  blindée il y a comm

Lost

Image
  Ce sentiment d’être perdue                                     Perdue, je portais ma main à ma bouche                            Perdue, je clignais des yeux                                     Perdue encore plus perdue derrière la pluie rideau fermé                 Jusqu’à une porte En guise d’enseigne ils ont accroché l’oreille d’une enfant Vais-je parler à cette oreille       à cette enfant ? Vais-je poursuivre l’errance sous la pluie                          vais-je plutôt                     vais-je ? 

Le prénom a été modifié

Image
Du 19 au 24 septembre 2023 Théâtre 2·21 Rue de l'Industrie 10 1005 Lausanne LE PRÉNOM A ÉTÉ MODIFIÉ Mise en scène : Antea Tomicic Jeu : Maroussia Pourpoint, Delphine Horst, Xavier Loira Barja Lumière : Janos Horvath Son : Purpura Le prénom a été modifié , éditions de La Contre-allée

rentrée

Image
  Ma table est vide calme bloc y poussent des bien-portants à travers ma cécité museau en l’air le vide

Envolée

Image
  Princesse Poussiéreuse Fille saignante garçon semelle Partir finalement Sans destrier ni destination Ongles rongés de terre Tissés à la crinière De brume et de vert Lacets éclaboussés Répondre aux oiseaux Dix années de plus Entendre écouter La Dame à la licorne Nous libèrerons de leurs chaînes  Et de leurs colliers Singes et chiens Oiseaux également

CHRISTA - flash#1

Les coulisses de Christa : sons, mots, et harmonies.

CHRISTA

Image
  Deux semaines de résidence, deux semaines de création collective.   Christa brûle de toute sa lumière elle incendie le monstre-monde elle propose ailleurs, elle dialogue la terre la justice les possibles. Christa dans toutes ses langues, mots musique gestes électronique corps. La langue est une matière vivante, la langue est sons, elle est voix, elle est variations, elle est rythme et silence, elle est discussion. La langue est rupture, elle est flexible, et souveraine lorsqu’elle se marie à la musique. Supprimer des passages, inverser les parties, ciseler des mots selon la prononciation le désir l’évolution. Chacune, chacun, nous proposons nous commentons nous bâtissons. Chacune chacun nous changeons de costumes de place d’assise. Nous accueillons nous revendiquons nous élargissons. Nous nous allions.   Contre la répression, les meurtres, la surveillance sécuritaire mortifère globale. Opposer de nouvelles visions. Vers le monde-monstre ils nous poussent nous encerclent nous abatten