Ivresse




Je vois par derrière ses oreilles décollées
Les anneaux grimper au pourtour de l’os
Sa main gratter la couture de sa robe
Je vois par devant sa solitude dénudée
Le regard des hommes plonger aux mamelons
Les bras mécaniques abreuver l'ivresse




















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER