Galop

En selle,
les flancs chauds que tu serres
entre tes cuisses nues
vos sueurs mélangées
son oreille qui se dresse
lorsque tu murmures - inutile de crier-
vous piaffez d'impatience
lui en avant, toi dessus
enfin la route s'ouvre et tu avances
emboîtée sur lui, son cuir ta peau ses muscles ta douceur vos désirs
au galop.

Mon cheval Namibie, Patti Smith, 2005

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER