Le banc


Chez moi ce banc
dossier assise
l'espace dessous
l'espace devant
Mes vacances ce banc
la foule devant
la pluie dessus
soleil à pic
Mon lit ce banc
duvet et plastique
lumières électriques
violences étouffées
Mon banc, chez moi
de jour, de nuit
parfois une visite
silencieuse, bavarde
mon banc confesse
Mon banc mon cercueil
les vôtres en vitesse
indifférence et survie
l'art d'être aveugle
et moi le Roi-borgne







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER