Bouchers



Tas d’os et de sang pour les infâmes bouchers des jours présents
Mes doigts ont faim de briser vos tyrannies et vos échines
De recouvrir vos langages renoncés
Insurrection de l’écriture libertés de la pensée inventions élevées au défi de ma raison et de vos ombres
Rien ne m’effraie personne ne m’attend
Ni culte ni église
ni ambition ni pouvoir
L’écrasement morne de vos bêtises démultipliées ne voilera jamais mon horizon enragé






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER