Le cran


Je reviens vers mon âme, en resserre la sangle, vérifie les courroies qui la maintiennent arrimée à ma peau. Ne pas vivre la peur. Disparaître, se terrer. Est-ce que cela à un sens? Je reviens et je ne sais pas pourquoi. Qui a écrit les règles? Personne ne me dit que je peux pleurer. Je passe entre les mur. Arrête de respirer. Arrête de regarder. Je ferme une porte. C'est interdit. Je ferme. Arrête. Devenir au plus vite un enfant courageux l'âme sanglée coudre des rectangles de tissus dans les pages des livres avancer à travers les mots jusqu'au dernier.








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER