Humeur



Je ne peux pas écrire si vous parlez, On ne vous dérange pas si on s’assoit près de vous ? polie je désespère dérape enrage Non allez-y, allez-y dérangez-moi profondément totalement vous me dérangez jusqu’aux entrailles vous vos voix vos commentaires bruits m’empêchent vous m’empêchez de respirer de penser d’écrire je ravale mes mots cette cohue à la lisière de ma peau, rebouche mon stylo.


























Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER