Civilisation




Puissè-je, pense R., dire ce que je dois, ne jamais revenir sur terre, ne jamais sortir de ces murs, ne plus jamais compter les années ; je veux comme la bête avoir lutté de toute ma splendeur, puissè-je montrer ma splendeur, ne plus jamais vous regarder, ni même croiser vos regards ; puissè-je être le sang de vos yeux la violence de vos rétines l’écroulement de votre civilisation ; je veux m’avancer droite vers la mort sous vos cris vos flashs votre haine vous saluer d’un simple mouvement de la tête vous pulvériser. 
















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER