Le bord


Ça recommence. Elle se frotte les yeux, le crâne, les joues. Rien n'y fait. Elle ne sait plus qui elle est. Elle a oublié de nouveau. S'est perdue dans une chambre, a conservé le mauvais costume. Sa peau lui manque. La confusion se bouscule, émet des doutes, des suppositions bancales. Dans l'angle droit la silhouette familière réapparaît, rapide comme une vision, vive comme une hallucination.
Elle est engloutie sous une avalanche. Ses yeux se ferment comme ceux d'une poupée. Elle se déplace à pas de loup, de peur d'écraser des indices. Pas de cou autour duquel elle pourrait jeter ses bras pour s'accrocher, comme en a le droit toute personne qui se noie.
Elle est trop près du bord.

Zhou Fan, 2009

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER