Les ogres


Ils rasent en ligne le mur sur le sol de feuilles mortes dans la salle où la musique rayée déclare cent fois de suite le même commandement en ajustant des costumes noirs surmontés d'une tête baissée vers l'homme adulé à l'écart des femmes accrochées sur les façades intérieures de la construction octogonale grise d'automne et de jouirs victorieux au dos nu d'un bord à l'autre de la robe dégrafée lorsque le cri de l'enfant fige les lignes le mur la salle la musique les costumes la tête les femmes les façades l'automne le jouir la victoire les ogres.