Le froid



J’écoute ta voix yeux fixes sur les branches agitées de froid
J’écoute ta voix d’accent ta voix d’exil où s’écorchent quelques feuilles
J’écoute ta voix tes mots fixes sur les branches agitées
j’écoute les branches de ta voix
les branches qui parlent ta voix
ta voix accrochée à moi
Je tance mes hanches agitées
La voix de mes hanches
J’écoute ta voix sur mes hanches agitées de toi













Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER