L’exilitude



J’ai dans le corps des fractions de vos âmes
Fractions culbutées sur ma page
Dangereuses pour elles-mêmes pour les autres pour moi-même pour nous-mêmes
Mes nous-mêmes
L’exilitude vous transporte ici-même, et l’insécuritude
Entre mes côtes à mes côtés
Une autre insécurité mais plus sûre tout de même plus sûre
Car fuir les angles la famille la violence et trouver place dans ma page entre mes côtes
Sûres tout de même plus sûres
Dans ma bouche d’analphabète et surtout bête et presque bête
Animaux nous camoufler la figure les organes et la voix
Les mots procèdent à des évasions, aucune procédure, sans adjectif ni adverbe, sans filet nous filons
je colle à vos masques
















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER