statistiques




Je revendique le droit à une autre
vie celle qui vous fait peur
celle de mes miracles ils sont nombreux
nous sommes légion
je les reconnais
à l’assombrissement du regard au détournement
de la tête, à la main qui protège, aux mots qui coincent
au souffle retenu aux fuites échecs à toutes extrémités 
on me croit poète de minorités 
on me lit du bout des yeux
comme elle me regardait étrangère du bout des bras
sans jamais vouloir m’approcher me reconnaître
dans son miroir de poche
je ne sais pas quel goût a sa peau ni quelle rudesse
êtes-vous
si certains de vos chiffres de vos statistiques
personne ne s’y retrouve.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER