Carole


plq, Carole, 2018


Tout à coup le soleil éclaire Carole qui darde et soulève ma paupière c’est le matin un nouveau matin à refuser d’entrer dans la danse de Carole ondule entre les grains de lumière poudrée elle point je points à point engage le silencieux dialogue avec Carole au bord de ma paupière brûlée la migraine s’installe et désorbite pour une autre longue durée l’œil que je garde sur Carole boit l’eau des fleurs je l’ai vue je l’écris je le sais elle boit l’eau des fleurs il y a des caméras de surveillance entre mes yeux mes pommettes mes seins mes cuisses enregistrent les faits les gestes de Carole sa beauté d’exister miraculeux hasard.














Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER