La flaque

plq, La flaque, 2014



Tu aurais pu passer par la fenêtre ou la lumière. La croisée immobile. Une histoire debout un homme debout, tu te tiens debout devant la fenêtre sa lumière croisée. L’ombre blanche fébrile ouvre la porte, sautille une fille aux cheveux roux et tu restes bras en V bras en L en ouverture vide. Tu cognes l’ombre blanche se détache, le bruit qu’elle fait percute le bois ondule au creux de l’estomac.Tes doubles vies sens-dessus-dessous-dedans-dehors. L’ombre tombe à l’envers ainsi va toute chair.










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jeûne

Hannah et ses échinops

NE PAS BLESSER